dimanche 2 juillet 2017

Modernitude

Bon, me voilà reviendu de deux séances de dédicaces, l'une individuelle, à Gibert (merci encore à l'équipe qui a su m'accueillir malgré des événements conspirant à saboter l'affaire, entre le diffuseur qui n'a pas envoyé les bouquins, le temps, les soldes), il n'y a pas eu beaucoup de monde, mais à chaque fois ce furent des rencontres (et parfois des retrouvailles) de qualité.




Ensuite, comme convenu, j'ai fait un saut chez Central Comics, libraire situé non loin du Cour St Emilion, où avait lieu le lancement de Kirby & Me, gros bouquin (et quand je dis gros, c'est format Galactus, pour situer) hommage au King (le seul vrai King, pas le chanteur à banane et paillettes) dont les bénéfices seront reversés à un fond d'aide aux auteurs de BD US (qui n'ont pas de sécu à proprement parler, et ce n'est pas parti pour s'arranger).

Ça a été l'occasion de retrouver des copains, de rencontrer Mickaël, à l'origine de ce beau projet, et d'en signer quelques exemplaires avec une tablée de dessinateurs s'étant fendus d'une illus dans l'ouvrage. Ambiance sympa et bon enfant.

Petite curiosité en ouvrant le bouquin : chaque intervention est accompagnée d'un "QR Code", un de ces machins auxquels je ne pige pas grand-chose vu le modèle de téléphone précolombien que je me traîne. Vérification faite avec un lecteur : mon QR Code vous amène tout droit ici, sur cette page de la War Zone. Donc si vous êtes un nouveau lecteur attiré par cet étrange zigouigoui technologique, bienvenue à vous ! (c'est génial, ce truc, ça me donne l'impression d'être un mec incroyablement moderne, d'un coup. alors que tout le monde sait que je suis un vieux râleur bougon façon papy dans le Muppet Show) (mais à l'ère de la communication, il paraît que ces petits arrangements avec le réel sont véniels, donc allons-y)

2 commentaires:

Franck Jammes a dit…

T'envisagerais pas de transformer le scénario de Central Zéro en roman ?

Alex Nikolavitch a dit…

à terme, ouais, mais quel rapport ?