mardi 20 juin 2017

Achevez-moi


Je viens de découvrir qu'il existait un truc pire que de devoir sortir de chez soi à midi par un jour de canicule : devoir sortir de chez soi à midi un jour de canicule, et croiser le camion des poubelles qui revient de sa tournée.

Oh putain la vache. Le truc dont le contenu a gentiment cuit toute la matinée laisse derrière lui sur cinq-cents mètres une odeur pestilentielle, et l'air déjà lourd en devient pire qu'étouffant. Alors on retient son souffle, on n'ouvre les narines que tous les dix pas pour tester le terrain, puis enfin, aaaaaaaah, on inspire une grande goulée d'air toujours trop chaud, mais redevenu vaguement respirable.

Sauf que c'est pile à ce moment-là qu'un deuxième camion poubelle a tourné au coin et m'est passé devant.

1 commentaire:

Marianne Ciaudo a dit…

Ca pourrait être pire, tu pourrais être à vélo !